Le Skateboard aux Jeux Olympiques

Vous en aurez certainement beaucoup entendu parler ces dernières années, car l’annonce de l’arrivée du skateboard aux jeux olympiques a été au centre de la polémique dans le monde du skate.

En laissant évidemment apparaître deux groupes opposés. Les personnes favorables à l’intégration du skate aux JO et celles plutôt réticentes à l’idée. De toute manière, la décision a été prise, et le skate fera son apparition aux Jeux Olympiques de 2020. Qui ont été, vous le savez déjà, repoussés en raison de la Covid.

Évidemment, chacun est libre d’avoir son propre point de vue. Pour ma part je pense que l’intégration du skateboard aux jeux olympiques est globalement quelque chose de positif pour notre communauté.

Mais le but de la vidéo n’est pas de vous apporter spécifiquement mon avis, mais plutôt de se pencher sur le sujet, pour mieux comprendre la controverse. En prenant un peu de recul et en s’attardant aussi bien sur les aspects favorables que les raisons pour lesquelles certains skateurs peuvent avoir une réserve face à la présence du skateboard aux Jeux Olympiques !

J’ai essayé de regrouper un maximum d’informations pour essayer de vous en apprendre un peu plus. Comme c’est quelque chose d’encore très nouveau, j’espère que ces données seront les plus précises possibles. Et si j’ai oublié certains détails, que vous souhaitez donner votre avis ou apporter certaines corrections, surtout n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires.

Aspects positifs

Débutons tout d’abord par tous les aspects positifs: 

Un des points les plus intéressants, est que l’arrivée du skateboard aux Jeux olympiques va venir casser cette image du skate trop souvent associée à une image rebelle, d’un sport défini comme étant en marge de la société. Généralement plus dangereux que la moyenne, et plus original (du moins pour le moment) que la pratique par exemple du foot ou du basket.

Cela va permettre de montrer qu’il y a aussi toute une partie artistique et sportive derrière. Avec des figures et des riders qui ne cessent de repousser les limites du possible. Bien que le skateboard soit généralement associé avant toute chose, à un véritable style de vie.

Cela va également donner envie à de nouveaux pratiquants et motiver les jeunes à se lancer sur une planche à roulette.

Permettre le développement des infrastructures, l’arrivée des jeux Olympiques fait accroître considérablement le nombre de  skatepark à travers le monde.

Et qui dit de meilleures infrastructures, signifie une augmentation conséquente du niveau général.

Cela donner certainement lieu à de nouveaux projets, artistiques, culturels etc.. qui se développeront de plus en plus.

Par rapport à l’encadrement du sport, cela va  adopter une position similaire à celle qu’on pourrait avoir avec un sport plus conventionnel, et ainsi pouvoir avoir une pratique peut-être plus saine pour une meilleure récupération du corps et permettant une amélioration des performances.

Donner plus de visibilité au monde du skate, montrer le potentiel de la pratique du skate en tant que Sport, et lui apporter une certaine crédibilité. 

Développer le sport, attirer de nouveaux pratiquants, partager et faire découvrir cette culture skate a un large public.

Aspects négatifs

Il y a encore beaucoup de personnes qui sont réticentes à cet événement dans le monde du skate. Voici quelques unes des raisons pour lesquelles, le skate aux jeux olympiques peut attirer ces méfiances et rejets.

Il me semble que l’une des raisons principales est la peur de perdre cette liberté qui est tant associée au skateboard. Et également la peur de perdre toute la culture qui est si riche, en délaissant par exemple la pratique du skate dans la rue (le “street”). Qui est pourtant à la base de la culture skate, et qu’il est primordial de conserver et faire perdurer celle-ci avec les nouveaux pratiquants !

Beaucoup de skaters ne veulent pas définir le skate comme un sport mais plus comme un style de vie. Point de vue que je peux comprendre, mais aujourd’hui étant donné l’évolution de cette pratique, il est difficile de ne pas qualifier le skate comme un sport à part entière.

Pour les mentalités les plus old school et conservatrices, on refuse souvent le changement, et certains skateurs sont encore peut-être trop attachés aux racines du skate qu’ils ont connu, et acceptent difficilement son évolution de nos jours.

On compare souvent ces grosses compétitions à un “Show”, avec beaucoup de spectateurs, des grosses sommes d’argent, ce qui peut dénaturer la dimension skateboardistique et sportive.

Ce qui pourrait également amener ou renforcer  une problématique, celle d’attirer de nouveaux pratiquants uniquement intéressés par la gloire et la seule envie de gagner des compétitions…

On l’a évoqué précédemment, la peur de perdre une certaine liberté. Qui peut être ressenti également en étant trop encadré, avec des règles trop stricts, système de notations, obligations de faire des runs spécifiques pour gagner un maximum de points.  

Petite interrogation sur la pratique du street ?

Une petite question que je me pose, est-ce qu’ avec la création de nombreux skatepark y aura-t-il plus d’interdictions de skater dans les rues ? C’est pour ça qu’il peut être intéressant pour les villes et les skateurs d’essayer de travailler ensemble sur certains points, pour collecter l’avis de tous et ainsi mener des projets qui permettent de mieux coexister.

Exemple, la ville de Bordeaux avec le skateur Leo Valls, menant à bien des projets de création de spots artistiques, qui sont utilisables aussi bien par les skateurs que par les passants. (Il ne faut pas oublier qu’un skateur passe la plupart de son temps dans la rue, donc il connaît très bien celle-ci).

FONCTIONNEMENT DES JEUX OLYMPIQUES

Rapidement, je vous fais un petit point sur le fonctionnement des jeux olympiques. Qui est peut-être encore assez flou pour certains d’entre nous.

Donc on l’a évoqué précédemment, l’arrivée du skate aux JO est tout nouveau, et beaucoup d’entre nous ne connaissent pas encore parfaitement le fonctionnement et déroulement exact, moi y compris. Mais essayons d’en apprendre un peu plus ensemble pour mieux comprendre tout cela :

Déjà, voici le plan du skatepark qui sera construit par California Skatepark :

https://olympics.com/tokyo-2020/en/venues/ariake-urban-sports-park
https://olympics.com/tokyo-2020/en/sports/skateboarding/

Il y aura deux catégories différentes, le Street, qui sera assez similaire aux compétitions plus connues de la Street League.

Et le Park (bowl) qui ressemblera plutôt aux contests des Vans Park Series

QUELS SKATEURS VONT PARTICIPER AUX JEUX OLYMPIQUES ? 

http://www.worldskate.org/olympic-qualifying-system/qualification-system.html

Une grande question qui vient d’être répondu il y a quelques jours de cela, après l’étape du championnat du monde à Rome qui viendra clôturer le système de qualification aux jeux olympiques.

Un total de 80 skateurs en tout vont participer aux jeux olympiques. Correspondant à 40 places pour les hommes et 40 places pour les femmes.

Parmi ces 80 personnes, il y aura 2 places hommes et 2 places femmes, réservées d’office aux meilleurs skateurs du pays accueillant les JO. Donc le Japon cette année, et qui correspondent aux skateurs les mieux placés de leur classement national).

Il y aura un maximum de 12 athlètes par pays (6 de chaque sexe), et maximum 3 par « étape » : street ou park.

Durant ces dernières années, chaque pays a défini une Team pour les représenter, et d’ailleurs voici notre team France :

Pour la team Street :

Aurélien Giraud, Vincent Milou, Joseph Garbaccio, Charlotte Hym et Lawrence Ravail

Et en team Park : 


Vincent Matheron, Edouard Damestoy, Shani Bru et Madeleine Larcheron

Et vous pourrez retrouver leurs profils sur la page de la Fédération française de roller et skateboard, qui est la structure qui représente ces pratiques en France.

Aujourd’hui on connaît déjà les résultats des skateurs qualifiés suite au classement, et parmi ces derniers, seulement Aurélien Giraud, Vincent Milou et Charlotte Hym représenteront la France dans la catégorie Street.

Et Vincent Matheron et Madeleine Larcheron, dans la catégorie Park.

https://www.lequipe.fr/Adrenaline/Skateboard/Actualites/Une-partie-du-team-france-de-skateboard-part-au-japon-ce-mercredi-pour-les-jo/1270399

Les places sont très chères pour les jeux Olympiques, et c’est énorme de voir autant de Français qui vont pouvoir y participer. Donc on peut déjà bien féliciter pour leur parcours, et également à tous les autres qui retenteront leur chance dès que possible ! Et pourquoi pas pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris, où un premier plan du skatepark sur la place de la Concorde a déjà été dévoilé.

Je vous laisserai le classement complet dans la description, si vous voulez jeter à nouveau un oeil, sur tous les skateurs qualifiés.

Le format Street: 

Donc 20 participants par sexe (homme/femme), qui seront répartis en 4 poules de 5 skateurs. 

Les riders auront 2 runs de 45 secondes et 5 essais pour les best tricks.

Seulement les 8 meilleurs skateurs du classement accèdent à la finale. 

Pour la finale, à nouveau 2 runs de 45 secondes et les 5 essais pour les best tricks.

C’est des notes qui vont aller de 0 à 10, et qui seront attribuées par 5 juges.

Le format Park: 

À nouveau 20 participants par sexe (homme/femme), répartis en 4 poules de 5 skateurs

Cette fois-ci c’est 3 runs de 45 secondes par rider

Et à nouveau seulement les 8 meilleurs skateurs du classement accèdent à la finale. 

Pour la finale, à nouveau 3 runs de 45 secondes.

Cette fois-ci les notes ne sont plus sur 10, mais vont de 0 à 100, et sont bien attribuées toujours par 5 juges

Dans les 2 catégories,  les critères sur lesquels les juges notent les athlètes sont:

Le style, la polyvalence, la propreté, l’utilisation des différents modules, la vitesse, l’originalité, et évidemment la difficulté des figures.

https://olympics.com/tokyo-2020/fr/actu/team-france-skate-balesta-effectif-tokyo-2020

Pour résumer le skateboard aux jeux olympiques

Pour résumer, aujourd’hui et à l’avenir, je suis pas sûr qu’il y aura une fusion entre les deux types de pratiques, on aura toujours un groupe qui va plus s’attacher à la pratique dans la rue et l’autre à la compétition. Avec au milieu un groupe neutre qui va profiter et s’adapter à ces deux types de pratiques.

Le skate dans la rue ne va pas disparaître en tout cas, car c’est là où il est né et d’où il tient toute son histoire, mais il faudra désormais faire une place au skateboard en tant que “Sport”

En fin de compte, l’arrivée du skateboard aux jeux olympiques, même si c’est quelque chose de nouveau dans le monde du skate, on connaît déjà des choses similaires depuis quelques années, avec par exemple les X games ou le fise (les compétitions de sport extrême), ou bien évidemment, et ce qui se rapproche le plus aujourd’hui, la SLS (Street League Skateboarding lancée en 2010 par Rob Dyrdek, un skateur pro américain entrepreneur).

Des systèmes de notations, avec des critères lors des passages des skateurs, dans le but de cumuler un maximum de points pour atteindre la meilleure place sur le podium.

Nous sommes donc désormais bien loin des jams sessions et premiers contests qui avaient lieu au tout début du skate (qui d’ailleurs avaient certainement déjà leurs propres systèmes de ponctuation). 

De manière générale, j’e pense que l’arrivée du skate aux jeux olympiques devrait avoir d’importants effets positifs et bénéfiques pour le développement de ce sport.

Le skateboard aux Jeux Olympiques, la prochaine étape à franchir ?

Certes, on s’éloignera un peu plus des racines du skate qui resteront pour les plus conservateurs, la liberté et l’utilisation de la rue comme terrain de jeu. Mais après avoir vu l’arrivée des sponsors, l’augmentation des nombreuses compétitions internationales, le développement du skate en tant que sport et l’engouement d’une grande partie des pratiquants, n’était-ce pas simplement la prochaine étape à franchir et la suite logique des choses ?

 Et même Tony Hawk est là pour vous le confirmer comme on a pu le voir dans une interview Konbini:  

“Avec l’ampleur qu’ont pris les compétitions de skateboard de nos jours, les sponsors,les prize money… les jeux olympiques ne vont rien changer, car tout est déjà là”.

Allez je vous laisse sur ces quelques mots de Tony Hawk, n’hésitez pas à partager votre avis sur l’arrivée du skate aux Jeux Olympiques, et nous on se retrouve très bientôt pour une nouvelle vidéo !

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Vérifié indépendamment
114 avis